10 Jahre Genossenschaft Kalkbreite: Jubiläumsfest vom 16.9.2017.

10 ans de coopérative Kalkbreite

La surprise était immense lorsqu’on a appris en septembre 2007 que la coopérative Kalkbreite qui venait juste d’être créée deux mois auparavant avait obtenu le permis de construire sur le site de Kalkbreite. Res Keller, dirigeant de longue date de la coopérative : «Après cette décision, nous avons d’abord fait la fête; ensuite nous nous sommes mis au travail et nous avons élaboré le programme d’utilisation d’espace multidimensionnel aujourd’hui mis en œuvre». Le 15 et le 16 septembre 2017, nous avons refait la fête – à savoir les 10 ans d’existence de la coopérative.  Nous avons jeté un regard en arrière sur les 10 années passées, nous avons discuté avec les invités des sujets actuels de la vie dans la ville et nous avons bien évidemment veillé au bien-être des gens avec nourriture, boissons et musique.

Plateforme de thèmes politiques

L’après-midi politique, durant lequel nous avons examiné sur trois podiums des questions sur le thème «À qui appartient Zurich?» constituait un point fixe. Des invités prestigieux, tels que la conseillère nationale Jacqueline Badran ou le conseiller municipal Richard Wolff ont discuté de différents sujets importants et n’ont pas hésité à adopter même des positions controversées.

«Le terrain ne peut pas être agrandi lorsque la demande croit», disait la conseillère nationale Jacqueline Badran lors de la première table ronde. Dans un entretien avec Michael Hauser et Caspar Schärer, elle présentait sa vision des choses et a plaidé pour que la totalité du terrain devienne propriété publique, afin de créer les conditions pour une gestion équitable de ce bien précieux. Lors de la deuxième table ronde, le conseiller municipal du PLR Pablo Bünger a osé se jeter «dans la gueule du loup» comme il disait lui-même et a

En savoir plus...

 

discuté avec Manuela Schiller de l’association des locataires de Zurich et avec Daniel Kurz en tant qu’animateur de la question «pour qui construisons-nous?» C’est surtout le contenu de son initiative individuelle de 2013 qui avait été présentée sous le titre «L’équité des maîtres d’ouvrage subventionnés par l’État» qui a fait l’objet d’une discussion contradictoire. Toutefois, Pablo Bünger n’a pas été en mesure de convaincre les personnes présentes du contenu de son initiative individuelle. La troisième table ronde a thématisé une City Card qui, en tant que document officiel de la ville de Zurich, devrait permettre entre autres aux sans-papiers d’obtenir une pièce d’identité légale à Zurich. Un invité important était le chef de la police Richard Wolff qui expliquait, conjointement avec Bea Schwager et Peter Niederöst sous la conduite de Daniel Stern, les difficultés auxquelles la police est confrontée dans certains cas. Apparemment, il n’était plus nécessaire de le convaincre par rapport à la préoccupation majeure concernant les sans-papiers; toutefois, il manquerait actuellement une idée claire concernant la mise en œuvre et l’amélioration du statut des sans papiers à Zurich. Cependant, Richard Wolff attend des indications par rapport à la bonne idée et à la stratégie de mise en œuvre de différentes études en cours.

Les compagnons

Nous avons saisi l’occasion de cet anniversaire à chiffre rond pour interroger au sujet de la coopérative Kalkbreite différentes personnalités qui ont participé ou qui participent de différentes manières à son histoire. Cette liste de gens pourrait quasiment être allongée à l’infini avec des personnes qui ont accompagné la coopérative de Kalkbreite. Comme cela dépasse toutefois nos ressources, elles doivent être considérées comme des exemples parmi d’autres.

Res Keller, Initiant des Vereins und der Genossenschaft Kalkbreite und deren erster Geschäftsführer, berichtet über die turbulenten Anfänge.

Erster Teil (1,38 Minuten)

Zweiter Teil (1,49 Minuten)

Martin Vollenwyder, Alt-Stadtrat von Zürich, spricht über die risikoreiche Vergabe des Baurechts an eine Genossenschaft, die erst knapp zwei Monate alt war (1,6 Minuten).

Madeleine Hirsch, Bewohnerin, berichtet über das Leben im Wohn- und Gewerbebau Kalkbreite vor (3 Minuten).

Dimphie Slooters, Mitglied der Genossenschaft Kalkbreite, berichtet, wie das Projekt Zollhaus begann (2,5 Minuten).

Daniel Leupi, Stadtrat Zürich, spricht über die Innovationskraft der Genossenschaft Kalkbreite und das neue Projekt Zollhaus (1,5 Minuten).

<strong>Ruth Gurny, Präsidentin</strong>, spricht über die ersten 10 Jahre der Genossenschaft Kalkbreite (28 Minuten)