Kalkbreite: Künstler am Bau Christoph Faulhaber

Artiste dans le bâtiment – Christoph Faulhaber

En 2010, Christoph Faulhaber a gagné le concours international en deux phases de l’art et du bâtiment du site de Kalkbreite «L’art dans le bâtiment». Parmi les dix travaux de la deuxième phase présentés, le jury a choisi à l’unanimité le projet «coopératives» de l’artiste hambourgeois comme gagnant. Le jury a été convaincu par l’approche conceptuelle du projet orienté sur les processus reflétant simultanément le travail et la réflexion de la coopérative qui développe également – avec son projet de construction – une vision de la future cohabitation dans la société de 2000 watts sur le site de Kalkbreite.

Kalkbreite: Künstler am Bau Christoph Faulhaber

L’idée centrale dans la proposition de projet de Christoph Faulhaber est de placer la totalité du montant du prix de CHF 240’000 pour les 24 années à venir et de mettre à la disposition de l’artiste les intérêts annuels pour son œuvre. En contrepartie, celui-ci met à la disposition de la coopérative un douzième de sa création annuelle. Après 24 ans, lorsque le lotissement sera depuis longtemps construit, occupé et animé et que la génération suivante sera devenue adulte, l’argent sera de nouveau disponible pour être affecté à l’art dans le bâtiment. Ainsi, il n’y a pas d’œuvre d’art individuelle sur commande, pas «d’art dans le bâtiment», mais le concept d’une participation idéologique commune à l’œuvre globale d’un artiste créatif; Christoph Faulhaber dans sa résidence annuelle sur le site de Kalkbreite (ici 2017).

Lors de sa résidence en janvier 2019, Faulhaber a présenté sa nouvelle publication, A Golden Age. Celle-ci donne un aperçu complet de son travail et de ses projets au cours des dernières années, dont le projet « Coopératives ». À l’occasion d’un événement, il a présenté son œuvre actuelle « Revolution and Architecture »: une installation de quatre-vingts balles colorées de trois mètres de diamètre, avec lesquelle il a transformé l’ancienne nef de la Kunsthalle Osnabrück en un château gonflable. Faulhaber légue un douzième de cette exposition, soit six boules, à la coopérative Kalkbreite comme «dividende artistique». Mais comment intéragir avec cet art surdimensionné? Plus à ce sujet

L’artiste Christoph Faulhaber (en allemand)