Kalkbreite ist 2000 Watt Areal

Site de 2000 watts Kalkbreite

Pour la coopérative Kalkbreite, la durabilité constitue le principe de base pour ses projets et elle fait ainsi partie intégrante de la totalité des processus de planification, de réalisation et d’exploitation. La durabilité n’est pas «quelque chose de sympa à avoir», mais elle fait partie intégrante de notre engagement. C’est pour cette raison que la coopérative s’est fixée comme objectif, de vivre la durabilité dans les trois dimensions: sociale, économique et écologique.

Depuis janvier 2017, le bâtiment de logements et d’espaces commerciaux Kalkbreite est un des cinq sites seulement en Suisse qui est certifié en tant que «site de 2000 watts en fonctionnement».

Avec un degré de réalisation de 78 pour cent, Kalkbreite a obtenu la meilleure valeur de tous les sites testés. Le certificat doit être renouvelé tous les quatre ans. Au cours de la certification, les cinq domaines partiels que sont l’édification et l’exploitation du bâtiment, l’approvisionnement et l’élimination, la mobilité, le système de gestion et la communication/coopération sont contrôlés et évalués spécifiquement.

Kalkbreite ist 2000 Watt Areal

Claire Comte, gérante de la coopérative Kalkbreite (au centre, avec le certificat), Thomas Sacchi, conseiller en durabilité ainsi que Regula Steiner du groupe d’habitant-e-s «vivre facilement» ont reçu en septembre 2017 le certificat pour le «site de 2000 watts Kalkbreite» (tous deux à droite).

Évaluation des cinq zones partielles

Communication & coopération

Dans ce domaine, le site de Kalkbreite a obtenu des valeurs maximales, ce qui est dû aux structures participatives particulières de la coopérative. Les habitant-e-s et les commerçant-e-s peuvent présenter et discuter leurs requêtes à l’occasion de manifestations régulières, à savoir des conseils des locataires.

En savoir plus...

Système de gestion

Comme le site de Kalkbreite est petit comparé à d’autres sites et comme il n’est exploité que par un seul propriétaire – la coopérative Kalkbreite – l’évaluation dans le domaine du système de gestion a également donné un résultat positif.

Mobilité

En revanche, dans le domaine de la mobilité, il a fallu accepter des pertes de points, auxquelles on ne s’attendait pas en fait dans un lotissement sans voitures tel que Kalkbreite. Elles peuvent s’expliquer par les constatations suivantes: outre le nombre d’emplacements de stationnement pour voitures et vélos et d’autres critères supplémentaires, comme par exemple la présence d’un atelier de vélos, une enquête auprès des locataires concernant leur comportement en matière de mobilité est également intégrée dans l’évaluation. En ce qui concerne les habitant-e-s, le site de Kalkbreite a obtenu un bon résultat sur ce point. Pour les entreprises commerciales et les entreprises de prestations de services qui occupent environ 40 pour cent de la surface, la certification n’a toutefois pas prévu d’enquête. L’évaluation a été basée sur la valeur moyenne en Suisse. Cela entraîne une distorsion des résultats qui ne correspondent pas tout à fait à la réalité, car sur le site de Kalkbreite, même les commerçants et leurs employés sont tenus de ne pas utiliser de voiture pour leurs trajets de travail. Ce point faible dans la procédure d’évaluation pour les bâtiments d’espaces commerciaux a été identifié lors de la certification et est désormais intégré dans l’évolution future des critères d’évaluation pour les sites de 2000 watts en fonctionnement.

Bâtiment

En raison du suivi soigneux des objectifs de durabilité dès la phase de planification et de construction, de bonnes valeurs ont été obtenues dans le domaine du bâtiment.

Approvisionnement & élimination

Le site de Kalkbreite a obtenu la valeur la plus faible dans le domaine de l’approvisionnement et de l’élimination, ce qui est surtout imputable à des facteurs qui peuvent également être évalués de manière positive sur la base d’autres considérations. Ainsi, le site de Kalkbreite ne produit que 15 pour cent environ du courant électrique destiné à la communauté par le biais de la propre installation photovoltaïque; par contre, des grandes parties des surfaces de toits sont accessibles aux habitant-e-s en tant qu’espaces extérieurs et ne sont pas occupées par de telles installations. Ou alors seulement une petite partie de l’eau de pluie est collectée, et ce parce qu’une partie des surfaces de toit sont des espaces verts qui servent de surfaces de rétention et qui ne sont pas arrosés; ces espaces verts ne permettent cependant pas non plus la collecte d’eau.

La participation est un succès

La coopérative Kalkbreite est fière du bon résultat de cette certification et elle est persuadée que celle-ci contribuera à mieux faire connaître le modèle Kalkbreite avec un accent sur de nombreux critères de durabilité et des possibilités de participation prononcées pour les habitant-e-s et les commerçants, et à encourager ainsi de nouveaux projets tournés vers le futur. La coopérative envisage de viser également une certification en tant que site de 2000 watts pour le projet de nouvelle construction Zollhaus.

Autres informations

Qu’est-ce que la société de 2000 watts ?

Dans une comparaison à l’échelle mondiale, un être humain consomme 17500 kilowattheures d’énergie par an. Cela correspond à une puissance continue de 2000 watts. Actuellement, la consommation moyenne par habitant en Suisse s’élève à environ 5000 watts, et à 4000 watts dans la ville de Zurich. Dans les pays africains et asiatiques, les gens ne consomment qu’une fraction de ces valeurs. La vision de la société de 2000 watts aspire à un équilibre entre les pays industrialisés et les pays en voie de développement, ce qui permettrait d’assurer un bon niveau de vie à tous les êtres humains. L’objectif est de réduire à long terme la consommation d’environ un tiers pour atteindre 2000 watts. La société de 2000 watts constitue l’objectif de la ville de Zurich et de la coopérative Kalkbreite.

En savoir plus...

 

Le bâtiment de logements et d’espaces commerciaux Kalkbreite possède une enveloppe de bâtiment porteuse d’avenir sur le plan écologique, une domotique très efficace, un bon concept de mobilité et une occupation des sols suffisante. Ce sont là des conditions favorables pour atteindre les objectifs de la société de 2000 watts dans le domaine de l’habitation et de la mobilité induite par l’habitation. Pour atteindre ces objectifs, chaque personne doit toutefois remettre en question son propre comportement, s’investir politiquement dans la mise en œuvre de la société de 2000 watts et vivre réellement de façon durable.

Autres informations

Quelle contribution puis-je apporter personnellement pour parvenir à une société de 2000 watts durable et tournée vers le futur? (en allemand)